Histoire de l’entreprise

2020

2020

  • Swissgenetics fête ses 60 ans d’existence. 

2016 – 2019

  • Expansion du centre de production à Mülligen
  • 250 taureaux.
  • installation photovoltaïque de 682kW. 

2015

  • Construction de la nouvelle étable d’élevage de Langnau b. Reiden.
  • une installation photovoltaïque de 420kW.

2014

  • Premières doses de semence sexées issues du propre laboratoire de tri de Mülligen.

2010

  • En décembre, Swissgenetics fête son 50e anniversaire avec une exposition dans l’Aréna VIANCO à Brunegg.
  • Quelques 100 descendantes sont présentées et trois championnes sont élues parmi ces jeunes vaches.

2009

  • La quantité de semence exportée atteint plus du double de la quantité de semence importée.
  • Une dose de semence indigène sur trois est exportée.
  • Le taureau Swissgenetics SAVARD est le géniteur Red Holstein le plus utilisé dans le monde.

2004

  • L’exportation est intégrée aux activités de la FSIA et la nouvelle organisation est rebaptisée Swissgenetics.
  • Début de la coopération internationale avec SEMEX (Canada).

2000

  • La FSIA reprend seule la responsabilité opérative pour l’acquisition de génétique, responsabilité qu’elle partageait auparavant avec les organisations d’élevage. 

1995

  • La nouvelle ordonnance sur l’élevage entre en vigueur au 1er juillet.
  • Cette dernière permet à d’autres organisations d’obtenir une concession pour l’IA.
  • L’ère du monopole prend fin.

1974

  • Mise en fonction de la station d’élevage à Langnau b. Reiden. 

1970

  • Le troisième centre d’insémination, celui de Bütschwil, est mis en fonction.
  • Pour la première fois, de grandes quantités de semence sont exportées.

1967

  • Le centre d’Anet, qui est utilisé comme station pour les transferts embryonnaires aujourd’hui, est mis en fonction. 

1966


  • Le procédé de cryogénisation est introduit.
  • Cette technique est une réelle révolution pour l’élevage bovin, encore plus que l’introduction de l’insémination artificielle elle-même.

1964

  • Le deuxième centre d’insémination, situé à Mülligen, est mis en fonction.
  • Les épreuves de performances et le testage par la descendance voient le jour.

1960

  • La Fédération suisse pour l’insémination artificielle (FSIA) est fondée le 23.12.1960.